La consommation de suppléments diététiques ne réduit pas la mortalité des adultes américains | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La consommation de suppléments diététiques ne réduit pas la mortalité des adultes américains

Les bénéfices en termes de santé et les risques des suppléments alimentaires font l’objet de controverses. Afin d’évaluer l’association entre l’utilisation de suppléments alimentaires, les niveaux de consommation des aliments et des suppléments, et enfin la mortalité chez les adultes américains, des épidémiologistes ont utilisé les données de l’étude prospective NHANES, une vaste enquête régulière faite aux Etats-Unis depuis 1999 qu’ils ont mis en lien avec les données de mortalité nationale américaine.

30 899 adultes américains âgés de plus de 20 ans qui avaient répondu à des questionnaires concernant l’utilisation de suppléments alimentaires ont été analysés.

Pendant un suivi médian de 6.1 années, 3 613 décès sont survenus dont 945 décès cardiovasculaires et 805 décès par cancer. L’utilisation, au moins 1 fois de suppléments alimentaires, n’était pas associée à la mortalité. Une consommation adéquate (c’est-à-dire au niveau ou au-dessus des besoins minimums requis) de vitamine A, de vitamine K, de magnésium, de zinc et de cuivre était associée à une réduction de la mortalité globale ou de la mortalité cardiovasculaire mais l’association était restreinte à leur consommation dans les aliments. Une consommation excessive de calcium était associée à une augmentation du risque de décès par cancer (consommation supérieure en comparaison d’une consommation inférieure aux besoins minimum requis) ; rapport des taux de survenue = 1.62 (IC 95 % = 1.07 à 2.45). Cette association semblait en relation avec la consommation de calcium à partir de suppléments (≥ 1 g/jour) en comparaison de l’absence d’utilisation ; rapport de risque ajusté multivarié = 1.53 (1.04 à 2.25) ; différence des taux ajustés = 1.5 (-0.3 à 3.1 décès pour 1000 personnes/année en comparaison du calcium contenu dans l’alimentation.

En conclusion, l’utilisation de suppléments diététiques n’est pas associée à des bénéfices en termes de mortalité chez les adultes américains.

Sources : 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…