Le régime méditerranéen crédité d’un bénéfice supplémentaire : un moindre risque de cancer de l’endomètre | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le régime méditerranéen crédité d’un bénéfice supplémentaire : un moindre risque de cancer de l’endomètre

Selon une étude italienne publiée dans le British Journal of Cancer, les femmes les plus observantes du régime méditerranéen réduisent de 57% leur risque de cancer de l’endomètre. L’étude conduite par l’Instituto Farmacologiche (Italie) a inclus un total de plus de 5.000 femmes vivant dans plusieurs régions d’Italie ainsi que dans le canton suisse de Vaud. Ces femmes participaient à 1 parmi 3 études cas-témoins menées entre 1983 et 2006, dont 1411 étaient atteintes d’un cancer de l’endomètre. Leur régime alimentaire a été comparé à celui de 3668 patientes hospitalisées...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…