Néophobie alimentaire : l'influence déterminante des parents | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Néophobie alimentaire : l'influence déterminante des parents

Entre l’âge de 2 et 5 ans, le refus de goûter des aliments est fréquent. Les parents sont alors confrontés au "J’aime pas" à chaque nouveau plat présenté. Les stratégies misent en oeuvre pour faire consommer les aliments sont multiples et d’efficacité variable, comme l’explique dans ce dossier Sylvie Issanchou (Inra, Dijon) qui a travaillé sur ce sujet. Refus des aliments nouveaux mais aussi refus d’aliments déjà familiers, les périodes entre 2-3 ans et 6-7 ans nécessitent l’élaboration par les parents de stratégies multiples pour faire consommer à leur enfant...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…