Neuromyélite optique : la MOGAD est une maladie à part entière | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Neuromyélite optique : la MOGAD est une maladie à part entière

La MOGAD provoque des neuromyélites optiques sévères et douloureuses corticosensibles. La présence d'anticorps anti-MOG confirme le diagnostic. Une session a été consacrée à ce sujet lors des Journées de Neurologies de Langue Française (JNLF) qui se sont déroulées du 12 au 15 avril à Strasbourg. Le concept des anti- Myelin oligodendrocyte (MOG) a été très changeant au cours de 20 dernières années : ces anticorps ont été associés au début des années 2000 à la sclérose en plaques (SEP) avant que l’on se rende compte qu’ils étaient plus présents dans...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…