Dyspraxie : une expertise de l’Inserm pointe la nécessité d’améliorer la formation | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dyspraxie : une expertise de l’Inserm pointe la nécessité d’améliorer la formation

Souvent méconnu du grand public, mais aussi des professionnels de santé, le trouble développemental de la coordination - ou dyspraxie - est pourtant très fréquent puisqu’il touche environ 5% des enfants. Pour en améliorer la prise en charge, l’Inserm a mené une expertise collective. Ses résultats, qui viennent d’être rendus publics soulignent le poids majeur de ce trouble sur la vie quotidienne et les apprentissages, les associations avec d’autres comorbidités. Il en ressort aussi l’importance d’améliorer le repérage de ce trouble, d’avoir accès à des professionnels formés et de mener...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Egora vous recommande également : 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…