Parkinson : la stimulation cérébrale profonde plus efficace que les médicaments | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Parkinson : la stimulation cérébrale profonde plus efficace que les médicaments

Une étude franco-allemande met en évidence que la stimulation cérébrale profonde pourrait s’avèrer plus efficace qu’un traitement médicamenteux standard, même à un stade précoce de la maladie. Déjà utilisé avec succès à des stades avancés de la maladie (chez des patients ayant des mouvements incontrôlés et souffrant d’un handicap lourd, avec une maladie évoluant depuis généralement 12 à 15 ans), cette intervention pourrait avoir un intérêt bien plus précocement. Elle consiste en l’implantation dans une région spécifique du cerveau d’électrodes, qui sont stimulées par un pacemaker situé sous la peau...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…