La saga des médicaments anti-Alzheimer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La saga des médicaments anti-Alzheimer

jeunes que ceux qui sont pris en charge en pratique réelle, et contrairement à ceux-ci ne présentent ni comorbidités, ni risques d’interactions médicamenteuses", affirmait la HAS. Les effets sur les troubles du comportement, la qualité de vie, le délai d’entrée en institution, la mortalité, la charge de la maladie pour les aidants ne sont toujours pas établis. En outre, il n’a pas été possible de vérifier si les nouvelles conditions d’utilisation des médicaments étaient bien appliquées pour limiter les effets indésirables. Or, "les données accumulées depuis la commercialisation des médicaments confirment le risque de survenue d’effets indésirables (troubles digestifs, cardiovasculaires ou neuropsychiatriques pour les plus notables) potentiellement graves, pouvant altérer la qualité de vie. En outre, dans une population âgée, souvent polypathologique et polymédiquée, il existe un risque supplémentaire d’effets indésirables graves du fait d’interactions médicamenteuses", soulignait la HAS.

En conséquence, "la HAS considère donc que ces médicaments n’ont plus de place dans la stratégie thérapeutique".

Malgré cette réévaluation, la ministre de la santé de l’époque, Marisol Touraine, a décidé, en avril 2017, de ne pas suivre la recommandation de la Commission de la transparence et de maintenir au remboursement ces thérapeutiques, "tant qu’il n’existerait pas de parcours de soins garantissant une prise en charge adaptée aux malades d’Alzheimer".

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…