Démences : identification de marqueurs radiologiques et fonctionnels très précoces | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Démences : identification de marqueurs radiologiques et fonctionnels très précoces

Certaines maladies neuro-dégénératives ont un substratum génétique. C’est le cas des dégénérescences fronto-temporales (DFT) et de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) qui peuvent avoir une cause génétique commune, dont la plus fréquente est une mutation du gène c9orf72. Les patients porteurs de cette mutation sont donc à risque ; et des études sont en cours pour développer des thérapeutiques ciblant ce gène. Mais pour cela, l’identification de marqueurs du début du processus lésionnel, de la conversion clinique, et de la progression de la maladie sont indispensables.

Des chercheurs français se sont donc penchés sur cette problématique. Ils ont mené une étude à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP,) sur une cohorte de 80 personnes asymptomatiques porteuses de la mutation c9orf72, qui ont été suivies pendant 36 mois (analyses neuropsychologiques, structurelles et micro-structurelles de la substance blanche du cerveau, du métabolisme cérébral, examens biologiques et cliniques) afin d’identifier des marqueurs cliniques, biologiques, de neuroimagerie, de métabolisme cérébral…

Les résultats ont montré, pour la première fois, des altérations cognitives et structurelles très précoces chez des sujets de moins de 40 ans, détectables en moyenne 25 ans avant le début des symptômes. En particulier, des troubles praxiques ont été identifiés. Or ce ne sont pas des symptômes classiques des DFT. Pour les chercheurs, ces troubles "pourraient être dus à une modification précoce du développement de certaines régions cérébrales, peut-être liée à la mutation". Des altérations de la substance blanche, et prédominant dans les régions frontales et temporales, - les régions cibles de la maladie- ont aussi été mise en évidence, et pourraient donc constituer l’un des meilleurs biomarqueurs de la maladie.

Sources : 

Jama Neurology, 2 décembre 2017. Inserm, 12 décembre 2017

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29197216 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…