Transplantation rénale : toujours des inégalités régionales | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Transplantation rénale : toujours des inégalités régionales

Malgré les progrès, des efforts restent à réaliser pour harmoniser l’accès à la greffe et à la dialyse sur le territoire. Les chances pour un patient en insuffisance rénale terminale de bénéficier d’une prise en charge optimale varient beaucoup selon les régions. En Île-de-France et dans les régions de l’ouest de la France, entre 49 et 55 % des patients sont greffés. Dans le Languedoc-Roussillon, le Nord-Pas-de-Calais ou l’Alsace, la proportion va de 33 à 39 % et dans les régions d’outre-mer de 18 à 28 % (données du registre...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…