Hypnose : une reconnaissance en attente | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hypnose : une reconnaissance en attente

un cadre médical pour accompagner les malades dans leurs parcours de soin et les aider à traverser cette épreuve avec l’aide d’outils complémentaires. Les opportunistes de tout genre ne doivent pas pouvoir utiliser l’hypnose en dehors d’une réglementation médicale.

 

Quel lien avec la méditation ?

 

Dans ces deux congrès, par rapport aux précédents, le niveau scientifique s’élève avec des présentations qui font davantage appel aux neurosciences, à l’imagerie cérébrale. Des études cliniques, certes à faible nombre de patients, viennent renforcer cette réflexion. Les communications du congrès de Saint Malo et du colloque de la Pitié montrent que l’approche clinique est alimentée également par une réflexion sur l’expérience méditative de certaines équipes, qui associent cette approche thérapeutique comme élément de "présence3 " de "perception sensorielle" et "d’attention". Pouvons-nous parler alors d’"hypnose méditative" ou de "méditation hypnotique", le débat est ouvert4. Les interventions d’Olivier Fleureaux (médecin anesthésiste-réanimateur, Lorient) à Saint-Malo, de Christophe André et Jean Philippe Lachaux à la Pitié vont peut-être dans ce sens. La conférence du philosophe Michel Serres sur le "temps" montre que cette notion alimente une réflexion plus globale : le temps du soin, de la guérison et donc de la période d’attente qui l’intègre : le temps de l’attente. François Roustang, philosophe et psychanalyste, avait déjà abordé cette notion dans son ouvrage "Savoir attendre5".

Les soignants participent à l’évolution de la prise en charge des patients quel que soit le contexte et les parcours de soin. Les prises en charge hypnotiques et méditatives s’intègrent parfaitement dans cette réflexion. Mais les soignants ne peuvent rester dans un flou réglementaire de leurs pratiques à l’heure où les recommandations et l’encadrement des pratiques se multiplient.

Sources : 

Bibliographie

1 André Christophe : "Méditer avec nous", Odile Jacob

2 Lachaux Jean Philippe : "Les petites bulles de l’attention", Odile Jacob

3 Galy Marc : "Etre là" ouvrage collectif, Flammarion /Versilio

4 Benhaiem Jean Marc : "Zen et Hypnose", E. La Martinière

5 Roustang François : "Savoir attendre", Odile Jacob.

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…