Acupuncture : ce qui est prouvé (ou pas) | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Acupuncture : ce qui est prouvé (ou pas)

diminuée de moitié chez 41 % des patients traités par acupuncture, mais 17 % seulement chez les autres (Linde K et coll. Cochrane Database Syst Rev. 2016). Cependant dans les 15 essais contrôlés par rapport à une acupuncture fictive, l’écart était beaucoup plus modeste (50% contre 41 %), quoique significatif, conduisant les auteurs à conclure que l’acupuncture peut être considérée comme une option thérapeutique pour les patients qui ne sont pas hostiles à ce traitement.

 

Lombalgie : des résultats non significatifs vs acupuncture fictive

Les lombalgies communes offrent une autre illustration de l’importance de l’effet placebo, souligné notamment par une métaanalyse de 7 essais comparant acupuncture fictive et soins standards (Xiang Y et coll. J.Pain Res.2017). Une équipe internationale a examiné par IRM des patients lombalgiques au cours de séances d’acupuncture réelles ou "fantômes" n’entraînant aucun stimulus tactile (Makary MM et coll. Sci.Rep.2018). Les patients qui pensaient avoir été réellement piqués, bien qu’ayant eu une acupuncture fantôme, bénéficiaient d’un effet analgésique significatif, associé à une activation du cortex préfrontal, déjà mis en évidence dans l’effet placebo.

Une revue systématique déjà ancienne de la Cochrane (Furlan AD et coll.Cochrane Database Syst Rev 2006), indiquait que l'acupuncture est plus efficace qu’un placebo pour soulager les lombalgies chroniques, mais les différences n’étaient généralement pas significatives quand l’efficacité était comparée à celle d’une acupuncture fictive. En ce qui concerne les lombalgies aiguës, les auteurs jugeaient les preuves insuffisantes pour conclure. Dans ses dernières recommandations (2016), le National Institute for Health and Clinical Excellence (Nice) britannique préconise de ne pas proposer l’acupuncture dans la prise en charge des lombalgies, avec ou sans sciatique. Elle revient ainsi sur son précédent avis.

Une métaanalyse réalisée par l’Acupuncture Trialists’ Collaboration indique, néanmoins, un effet significatif de l’acupuncture par rapport à une acupuncture fictive sur les douleurs liées à l’arthrose, aux céphalées et aux troubles musculo-squelettiques, conduisant les auteurs à considérer que l’acupuncture est une...

21 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…