Traquer Chlamydia trachomatis chaque année chez les femmes sexuellement actives | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Traquer Chlamydia trachomatis chaque année chez les femmes sexuellement actives

Toutes les femmes de plus de 25 ans sexuellement actives devraient bénéficier d’une recherche d’infection à Chlamydia, telle est la recommandation des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des Etats-Unis, renouvelée publiquement ce 14 mars lors d’un congrès sur les MST se tenant à Minneapolis ( National STD Prevention Conference ). Les CDC rappellent que les infections à Chlamydia sont les plus fréquentes parmi l’ensemble des MST aux Etats-Unis, et cela malgré une sous-estimation notoire compte tenu du caractère longtemps silencieux de l’infection. Officiellement, ce sont plus de 1.3...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…