VIH+contraception hormonale=pas d’augmentation du risque infectieux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

VIH+contraception hormonale=pas d’augmentation du risque infectieux

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de réaffirmer que les femmes ayant le VIH ou à risque de le contracter, peuvent continuer à avoir recours à une contraception hormonale. En effet, une étude publiée dans The Lancet Infectious Disease (octobre 2011) a récemment semé le doute dans l’esprit de la communauté scientifique, en évoquant le fait que la contraception hormonale (pilule ou contraceptifs injectables) pourrait augmenter le risque, pour une femme de contracter une infection à VIH. Elle montrait également que les femmes qui vivaient avec le VIH et...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…