Le Sars-CoV-2 aurait été présent dès novembre 2019 en France | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Sars-CoV-2 aurait été présent dès novembre 2019 en France

Le Sars-CoV-2 pourrait avoir été présent précocement sur le territoire français, dès novembre 2019, soit bien avant l’apparition « officielle » des premiers cas, et même avant sa détection en Chine en décembre 2019.

Des chercheurs de l’Inserm ont, en effet, analysé rétrospectivement 9 144 échantillons sanguins issus de la cohorte Constances.

Parmi eux, 353 se sont révélés positifs au Sars-CoV-2, dont 44 ont présenté, en plus, une confirmation sérologique avec présence d’anticorps neutralisants (dans le but de limiter les faux-positifs). Les auteurs de cette étude ont alors observé que 13 de ces sujets avaient été prélevés entre novembre et janvier 2020.

En outre, ils ont pu interroger 11 de ces patients, qui ont confirmé la présence de signes cliniques, ou de situation clinique (cas contact), compatibles avec une infection Covid.

Les auteurs concluent que « cela suggère une circulation précoce du Sars-CoV-2 en Europe ».

 

 

13 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…