VIH : encore trop de découvertes au stade avancé de la maladie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

VIH : encore trop de découvertes au stade avancé de la maladie

Le nombre de découvertes de nouvelle infection par le VIH est en baisse en France, confirment les dernières données publiées ce jour dans le bulletin épidémiologiques hebdomadaire (BEH n°31-32). Près de 6 200 personnes ont découvert leur séropositivité en 2018, un chiffre en baisse de 7% par rapport à l’année précédente. Le taux de positivité est de de 1,9/1 000 sérologies en 2018, en diminution de 13% par rapport à 2013. Parallèlement, l’activité de dépistage poursuit son augmentation avec une hausse de 11% depuis 2013. Ainsi, en 2018, 5,80 millions...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…