VIH : 14 cas de rémission fonctionnelle à long terme | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

VIH : 14 cas de rémission fonctionnelle à long terme

Sept ans et demi après arrêt du traitement antirétroviral, 14 patients traités contre le VIH dès leur primo-infection étaient toujours en "rémission fonctionnelle". Après l’annonce, début mars, d’un enfant infecté in utero par le VIH, en état "rémission fonctionnelle" après traitement précoce (30 heures après sa naissance), une étude française vient donc confirmer sur une cohorte plus large d’adultes, l’existence de "contrôleurs après traitement " à long terme, et le concept de "rémission fonctionnelle" en cas de traitement précoce. Primo-infection Les auteurs de cette étude financée par l’Agence nationale de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…