Pas de causalité entre vaccination et lésions démyélinisantes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pas de causalité entre vaccination et lésions démyélinisantes

La vaccination fait l’objet de nombreuses controverses alors qu’elle bénéficie d’un rapport bénéfice/risque particulièrement favorable. Au centre de ces controverses, les lésions démyélinisantes que certains évoquent comme possible effet secondaire du vaccin contre le virus de l’hépatite B (VHB), voire du vaccin contre le papillomavirus (HPV). Une nouvelle étude publiée dans JAMA Neurology réfute ce risque. Annette Langer-Gould et coll. (Los Angeles, Etats-Unis) ont travaillé sur la base de données des membres de la Kaiser Permanente Southern California, une structure de gestion des soins prodigués à plus de 9 millions...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…