IRM : le faible taux d’équipement est préjudiciable au patient | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

IRM : le faible taux d’équipement est préjudiciable au patient

Le groupe Imagerie Santé Avenir (ISA) alerte sur le faible équipement de la France en matière d’IRM : 10,1 appareils par million d’habitants contre 19,5 en moyenne en Europe de l’ouest. Dans certains pays tels que le Danemark ou l’Allemagne, ce taux atteint presque 30 IRM par million d’habitants. L’objectif du plan cancer 2009-2013 de 12 IRM par millions n’habitant n’est donc pas encore atteint. Seuls 28 nouvelles installations ont été comptabilisées en 2012, soit une hausse de 4,5% du parc, ce qui est inférieure à la progression de 2011...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…