MICI : vivre au sud plutôt qu’au nord ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

MICI : vivre au sud plutôt qu’au nord !

Ce n’est pas un scoop en soi mais cette étude a au moins le mérite de bien préciser les choses en les quantifiant : le risque de développer une MICI, qu’il s’agisse d’une rectocolite hémorragique (RCH) ou d’une maladie de Crohn (MC), est plus important pour les habitants du nord des Etats-Unis que pour ceux du sud, constat confirmant celui déjà fait en Europe. Cette étude de population repose sur les données de la fameuse Nurses’ Health Study et ces deux vagues, la NHS I ouverte en 1976 et la...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…