Ansm : Seules les pilules de deuxième génération doivent être prescrites en première intention | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ansm : Seules les pilules de deuxième génération doivent être prescrites en première intention

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) a décidé de recommander aux médecins d’initier un traitement par contraceptifs oraux combinés (COC) uniquement par une pilule de 2 ème génération contenant du lévonorgestrel. Une revue récente de la littérature a, en effet, mis en évidence que le risque de thrombose veineuse, même s’il reste faible, est deux fois plus élevé pour les COC contenant du désogestrel ou du gestodène (COC de 3e génération) ou de la drospirénone par rapport aux COC contenant du lévonorgestrel (COC de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…