Dépistage du cancer du col utérin : quelle place pour le test HPV ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dépistage du cancer du col utérin : quelle place pour le test HPV ?

Le dépistage organisé du cancer du col est désormais sur les rails en  France, mais fondé sur le seul frottis cervico-utérin (FCU), au grand regret des professionnels de santé.

 

"Le dépistage organisé (DO) est bien sûr une bonne nouvelle", se réjouit Richard Fabre, biologiste médical et porte-parole du Collectif HPV maintenant !*, "puisque, aujourd’hui, à peine 65 % des Françaises concernées se font dépister." Pour que toutes puissent accéder au dépistage, un DO est indispensable. Mais encore faut-il que le test de dépistage soit suffisamment sensible…

Il en existe deux. Le frottis cervico-utérin (FCU) est le premier test de dépistage, le plus ancien (80 ans !). Il met en évidence des cellules anormales directement sur le col, à cette zone de jonction susceptible d’abriter et de garder les papillomavirus (HPV) à l’origine du cancer du col. Il est parfaitement spécifique, en ce que si anomalies il y a, ce sont des lésions cancéreuses. Il est en revanche peu sensible parce qu’il peut méconnaître des lésions si celles-ci sont situées en dehors du site prélevé. Ou si l’anatomopathologiste les a mal interprétées…

C’est d’ailleurs pour ces raisons, de rattrapage éventuel, que le frottis doit être pratiqué régulièrement, au moins tous les 3 ans de 25 à 65 ans, après deux premiers frottis normaux réalisés à une année d’intervalle.

Sources : 

Conférence de presse du Collectif HPV maintenant !* (18 avril 2019)

* https://hpv-maintenant.fr/

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…