Des cas de méningiomes signalés sous Luteran et Lutényl | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des cas de méningiomes signalés sous Luteran et Lutényl

 d’acétate de chlormadinone ou d’acétate de nomégestrol est désormais contre-indiquée en cas d’existence ou d’antécédent de méningiome ; et le traitement doit bien entendu être arrêté 'immédiatement et définitivement' en cas d’apparition d’un méningiome.

Par ailleurs l’Ansm, rappelle aux prescripteurs l’importance d’informer les patientes sur ce risque, la nécessité de (ré)-évaluer la balance bénéfice/risque pour chaque patiente, de vérifier l’absence d’antécédent de méningiome, de respecter les indications autorisées par l’AMM, et de prescrire le traitement "aux doses les plus faibles possibles et sur une durée la plus courte possible".

Sources : 

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), 8 février 2019.

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…