Comorbidités et complications du syndrome des ovaires polykystiques : une revue systématique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Comorbidités et complications du syndrome des ovaires polykystiques : une revue systématique

Le syndrome des ovaires polykystiques est l’une des endocrinopathies les plus fréquentes touchant les femmes en âge de procréer et à l’origine de problèmes de reproduction, de problèmes métaboliques et psychologiques. Sa pathophysiologie est complexe et nécessite une approche multidisciplinaire.

Afin de résumer et d’évaluer la qualité méthodologique des revues systématiques et des méta-analyses concernant les complications et les comorbidités associées au syndrome des ovaires polykystiques, une équipe australienne a mené une revue systématique dont elle a fait la synthèse. Tous les articles jusqu’en septembre 2017 ont été recherchés et évalués.

Trente-trois revues ont été incluses. Toutes les revues étaient de faible qualité ou de qualité modérée. Le SOPK était associé à des problèmes pendant les grossesses et concernant les issues de grossesses (2 études), à une intolérance au glucose (6 études), une insulinorésistance (6 études), une augmentation du risque de diabète de type 2 (1 étude), des maladies cardiovasculaires (10 études), un syndrome métabolique (2 études), un stress psychologique (7 études), le cancer de l’endomètre (1 étude) et un déficit en vitamine D (1 étude). L’obésité exacerbe beaucoup la plupart de ces complications.

En conclusion, il y a de nombreux arguments soutenant des complications métaboliques et des arguments moins nombreux mais semblant cohérents concernant les problèmes psychologiques posés par le SOPK.

Il y a finalement peu de revues systématiques sur les complications des grossesses des SOPK et l’on ne sait rien de l’association entre SOPK et hyperthyroïdie infraclinique, concentration de vitamine D et cancer.

Sources : 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…