Diabète gestationnel : un bon contrôle glycémique influence favorablement le pronostic néonatal | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabète gestationnel : un bon contrôle glycémique influence favorablement le pronostic néonatal

Le traitement nutritionnel est capital dans la prise en charge du diabète gestationnel. Pour autant, on dispose de peu de données objectives sur son efficacité et sur le régime optimal permettant d’obtenir une euglycémie et d’améliorer le pronostic néonatal.

Ceci a donc conduit une équipe internationale à mener une méta-analyse de toutes les interventions diététiques menées dans le cadre d’essais randomisés afin de savoir si ces interventions diététiques étaient associées à une amélioration des glycémies ou des complications périnatales chez les enfants de femmes ayant un diabète gestationnel en comparaison de prises en charge diététiques habituelles. Les données ont été tirées de 18 essais randomisés, contrôlés, impliquant 1 151 femmes.

L’analyse poolée montre que, en comparaison des sujets témoins, les interventions diététiques s’associent à une nette diminution de la glycémie à jeun (-0.40 g/l, IC 95 % = -0.75 à -0.57 g/l, p = 0.02) et de la glycémie postprandiale (-0.77 g/l; -1.22 à -0.33 g/l, p = 0.0007) ainsi qu’à une réduction du recours à un traitement médicamenteux (risque relatif = 0.65 ; 0.47 à 0.88 ; p = 0.006). Pour ce qui concernait les critères néonataux, l’analyse de 16 essais randomisés contrôlés incluant 841 participantes, a montré que les interventions diététiques étaient associées à un poids de naissance inférieur du bébé (-170.6 g ; -333.6 à -7.6 ; p = 0.04) et à moins de macrosomie (risque relatif = 0.49 ; 0.27 à 0.88 ; p = 0.02). La qualité des données concernant ces variables était néanmoins faible. Les différences basales entre les groupes en termes de glycémie postprandiale pourraient avoir influencé les critères glycémiques. De même, le petit nombre de patientes par étude limite les comparaisons entre les régimes.

Quoi qu’il en soit, il semble donc bien que les interventions diététiques influencent de manière favorable les variables concernant la glycémie maternelle et le poids de naissance. Il faut donc clairement améliorer encore le conseil diététique aux femmes ayant un diabète gestationnel.

Sources : 

Yamamoto J.M. et al. Gestational diabetes mellitus and diet: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials examining the impact of modified dietary intervention on maternal glucose control and neonatal birth weight. Diabetes Care 2018 ; 41 : 1346-1361.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29934478

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…