41èmes journées du Cngof - De nouvelles recommandations dans l’endométriose | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

41èmes journées du Cngof - De nouvelles recommandations dans l’endométriose

provoquer une aménorrhée. On pourra utiliser, en particulier une contraception orale combinée ou un dispositif intra-utérin au lévonorgestrel. Le traitement chirurgical est indiqué uniquement s’il existe des symptômes, et une résistance au traitement hormonal ou une infertilité. La décision doit être multidisciplinaire. L’intervention sera réalisée par coelioscopie et conservatrice, dans la mesure du possible. La procréation médicalement assistée (PMA) est indiquée en première intention en cas d’infertilité associée à l’endométriose.

Les experts insistent par ailleurs sur l’importance d’une information claire et individualisée sur les alternatives thérapeutiques, les bénéfices et risques attendus de chacun des traitements le risque de récidive, les conséquences sur la fertilité. Ainsi, il est important de "prendre en compte les attentes et les préférences de la patiente".

 

Sources : 

Communication en amont des 41èmes Journées du Collège national des gynécologues et obstétriciens Français (Cngof), Lille 5 - 8 octobre 2017

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…