Les défauts de l’insulinosensibilité et de l’insulinosécrétion démarrent avant les troubles de la régulation du glucose chez les jeunes obèses | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les défauts de l’insulinosensibilité et de l’insulinosécrétion démarrent avant les troubles de la régulation du glucose chez les jeunes obèses

L’histoire naturelle de la tolérance au glucose, de la sensibilité à l’insuline et la sécrétion d’insuline chez les obèses est mal connue. Des concentrations de glucose situées dans la valeur haute de la normale à l’occasion d’un test d’hyperglycémie provoquée orale indiquent-elles un risque d’apparition d’un trouble de la tolérance au glucose ? Afin de le savoir, une équipe italienne et américaine a analysé la sécrétion d’insuline et la sensibilité à l’insuline à l’occasion d’un clamp hyperinsulinémique euglycémique et d’un clamp hyperglycémique chez des adolescents obèses qui avaient tous une...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…