La dapagliflozine réduit la vitesse d’altération de la fonction rénale chez les patients avec ou sans diabète de type 2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La dapagliflozine réduit la vitesse d’altération de la fonction rénale chez les patients avec ou sans diabète de type 2

Dans l’essai DAPA-CKD, la dapagliflozine réduit le risque d’insuffisance rénale chez les patients ayant une néphropathie chronique avec ou sans diabète de type 2. Deux articles, publiés dans le même numéro du Lancet Diabetes Endocrinology, rapportent les effets de la dapagliflozine non seulement sur la vitesse de dégradation de la fonction rénale mais également sur l’albuminurie. L’étude DAPA-CKD est une étude randomisée, contrôlée, qui a inclus des participants âgés de plus de 18 ans, avec ou sans diabète de type 2 et ayant un rapport albumine/créatinine de 200 à 500...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…