Le microbiote intestinal au cœur des maladies systémiques inflammatoires | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le microbiote intestinal au cœur des maladies systémiques inflammatoires

La prévalence de la stéatose hépatique non alcoolique est de 20 à 30 % dans la population générale et de 75 à 100 % chez les obèses. La stéatose hépatique non alcoolique est l’une des manifestations du syndrome métabolique. Alors que la plupart des patients porteurs de cette stéatose hépatique restent asymptomatiques, 20 % environ progressent et développent une inflammation hépatique (stéato-hépatite non alcoolique, NASH) qui peut conduire à la cirrhose, l’hypertension portale, le carcinome hépatocellulaire et à une augmentation de la mortalité. Les facteurs favorisant la progression depuis la...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…