Le régime méditerranéen semble avoir une influence positive sur le déclin cognitif lié à l’âge | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le régime méditerranéen semble avoir une influence positive sur le déclin cognitif lié à l’âge

Le stress oxydatif et l’atteinte vasculaire semblent, au moins en partie, médier le déclin cognitif lié à l’âge, un facteur de risque important de développement d’une démence. Les études épidémiologiques suggèrent qu’un régime méditerranéen supplémenté avec des aliments riches en antioxydants pourrait retarder le déclin cognitif mais on manque de données solides sur le plan clinique et en particulier d’essais cliniques dans ce domaine. Un essai clinique randomisé en groupes parallèles de 447 sujets volontaires en bonne santé sur le plan cognitif a été mis en place dans ce but...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…