Hémoglobine glyquée en début de grossesse : le seuil ≥ 5.9 % est optimal pour détecter le risque de diabète | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hémoglobine glyquée en début de grossesse : le seuil ≥ 5.9 % est optimal pour détecter le risque de diabète

Les femmes enceintes dont le diabète n’est pas connu représentent un groupe à haut risque qui pourrait bénéficier d’une intervention précoce. L’extrapolation obtenue à partir des données obtenues chez les femmes non enceintes indique qu’une hémoglobine glyquée ≥ 6.5 % pourrait être utile pour définir le diabète au cours de la grossesse. En fait, le seuil optimal d’hémoglobine glyquée permettant de détecter le diabète en début de grossesse n’est pas connu, ce qui a conduit une équipe néozélandaise à essayer de déterminer le seuil d’hémoglobine glyquée optimal pour détecter un...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…