Metformine : les Américains aussi réduisent les contre-indications | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Metformine : les Américains aussi réduisent les contre-indications

Depuis son autorisation par la FDA en 1994, la metformine est devenue le traitement de première intention recommandé dans le diabète de type 2 aux Etats-Unis. Du fait de cas d’acidose lactique observés sous phenformine, un biguanide proche de la metformine et retiré du marché en 1977, la FDA recommandait d’utiliser avec prudence la metformine en cas d’insuffisance rénale chronique et dans les situations où l’on pouvait observer une accumulation de lactates comme l’insuffisance cardiaque ou les hépatopathies chroniques. Cependant, malgré ces recommandations, on estime qu’aux Etats-Unis, 20 à 30...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…