Craniopharyngiome de l’enfant : la chirurgie d’épargne hypothalamique diminue le risque d’obésité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Craniopharyngiome de l’enfant : la chirurgie d’épargne hypothalamique diminue le risque d’obésité

Le craniopharyngiome est une tumeur bénigne de la région hypothalamo-hypophysaire dont la localisation pose des problèmes, en particulier chez l’enfant, non seulement en termes de conséquences sur la croissance et les fonctions hypophysaires, mais aussi du fait des conséquences hypothalamiques que peut entraîner une chirurgie étendue d’exérèse. Le chirurgien est donc partagé entre la tentation de faire une chirurgie extensive pour enlever le maximum de tumeur (au détriment de l’hypothalamus) et diminuer ainsi les taux de récidive locale et celle de proposer une chirurgie plus limitée qui lèse moins l’hypothalamus...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…