Administration sous-cutanée d’hydrocortisone en cas d’insuffisance surrénale aigue : pourquoi pas ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Administration sous-cutanée d’hydrocortisone en cas d’insuffisance surrénale aigue : pourquoi pas ?

Les patients qui sont en insuffisance surrénale chronique nécessitent un traitement au long cours avec des glucocorticoïdes. Cependant, en cas de conditions stressantes comme une pathologie infectieuse ou une intervention chirurgicale ou un choc psychologique, il peut être nécessaire d’augmenter la dose d’hydrocortisone et d’administrer l’hydrocortisone par une autre voie que la voie orale, en particulier du fait de troubles digestifs. Pourtant, différentes enquêtes ont montré que les patients tardaient à recevoir une injection intramusculaire d’hydrocortisone, d’une part parce que les médecins ne sont pas familiers avec la maladie d’Addison...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…