Que devient l’hyperprolactinémie après la grossesse ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Que devient l’hyperprolactinémie après la grossesse ?

Les prolactinomes sont les tumeurs hypophysaires les plus fréquentes. Elles sont souvent à l’origine d’un hypogonadisme ou d’une infertilité et la correction de l’hyperprolactinémie par les agonistes dopaminergiques restaure l’ovulation dans plus de 90 % des cas. Par principe, on recommande, quand une grossesse commence, d’interrompre les agonistes dopaminergiques et en particulier la cabergoline, sauf chez les femmes ayant un macroprolactinome invasif dont l’expansion tumorale risque d’entraîner des troubles visuels. Après la grossesse, la reprise ou non de l’agoniste dopaminergique reste un sujet débattu. Chez les patientes qui ont un...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…