Hyperparathyroïdie primaire : l’homéostasie calcique perturbée plusieurs années avant le diagnostic clinique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hyperparathyroïdie primaire : l’homéostasie calcique perturbée plusieurs années avant le diagnostic clinique

De nos jours, l’hyperparathyroïdie primaire est souvent diagnostiquée par hasard, devant une hypercalcémie modérée chez des sujets ayant peu ou pas de symptômes. L’hyperparathyroïdie peut rester asymptomatique pendant de nombreuses années. Chez les patients ayant une hyperparathyroïdie au moment du diagnostic, on ne sait pas réellement, le plus souvent, depuis quand évolue la maladie. En fait, l’histoire naturelle de l’hyperparathyroïdie a fait l’objet de peu d’études. On a suggéré qu’une hyperparathyroïdie normocalcémique pouvait précéder le développement de l’hyperparathyroïdie hypercalcémique. Cependant, compte tenu de la fréquence élevée de la carence en...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…