Le rôle de la mitochondrie adipocytaire dans le maintien de la sensibilité à l’insuline | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le rôle de la mitochondrie adipocytaire dans le maintien de la sensibilité à l’insuline

Le rôle de la mitochondrie adipocytaire dans le maintien de la sensibilité à l’insuline. Durant les 10 dernières années, de nombreux travaux se sont intéressés aux liens entre l’activité mitochondriale et l’étiologie de l’obésité, de l’insulinorésistance et la progression du diabète de type 2. Plusieurs études ont montré que les troubles métaboliques étaient accompagnés d’une diminution du contenu mitochondrial, d’une atteinte de la capacité respiratoire mitochondriale, d’une perturbation du stress oxydatif et en conséquence d’une altération du métabolisme lipidique et glucidique au niveau de l’organisme entier. Le mécanisme qui relie...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…