Les gynécomasties pubertaires de l’adolescent disparaissent-elles spontanément ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les gynécomasties pubertaires de l’adolescent disparaissent-elles spontanément ?

La gynécomastie est fréquente chez les garçons au moment de la puberté et considérée comme une anomalie qui va se régler d’elle-même. Cependant on n’a pas d’étude longitudinale prouvant réellement que l’évolution est favorable. Ceci a conduit une équipe allemande à mettre en place une étude de suivi longitudinal de 1 à 4.5 années auprès de 31 garçons faisant leur puberté, âgés de 11.7 à 16.1 ans, et présentant une gynécomastie. Les patients ont été suivis régulièrement sur le plan du diamètre du sein mais également des modifications du poids,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…