C’est la libération de peptide opioïde dans le cerveau qui explique qu’on mange plus et avec plus de plaisir quand on est à jeun que quand on est nourri | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

C’est la libération de peptide opioïde dans le cerveau qui explique qu’on mange plus et avec plus de plaisir quand on est à jeun que quand on est nourri

Tout le monde a fait l’expérience que de manger même un simple sandwich procure beaucoup plus de plaisir quand on a faim que quand on est déjà rassasié. Au cours du jeûne, des mécanismes cérébraux complexes évaluent l’état interne de même que la valeur calorique et hédonique des aliments pour finalement diriger la manière dont on va se nourrir. Dans le cerveau, plusieurs systèmes de signalisation moléculaire agissent ensemble dans ce processus, dont le système opioïde constitué de plusieurs peptides opioïdes et de leurs récepteurs. Ces récepteurs sont les cibles...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…