Pathologies thyroïdiennes : surveiller les apports en iode | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pathologies thyroïdiennes : surveiller les apports en iode

L'alimentation a un impact marginal sur l'évolution d’une hyperthyroïdie ou d’une hypothyroïdie bien traitée. Il convient toutefois d’adapter ses apports en iode. Egora-Le Panorama du Médecin : Existe-t-il des aliments à favoriser ou à éviter en cas d’hyperthyroïdie ? Pr Boris Hansel : Pour un patient ayant une hyperthyroïdie ou un nodule toxique ou pré-toxique, le seul conseil est de limiter les aliments iodés, algues et compléments alimentaires. En dehors de cela, il n'y a pas d'aliments qui aggravent ou améliorent la fonction thyroïdienne. Toutefois, dans les rares cas de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…