Quantifier l’impact des gènes sur l’indice de masse corporelle dans l’épidémie d’obésité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Quantifier l’impact des gènes sur l’indice de masse corporelle dans l’épidémie d’obésité

Les études d’héritabilité syndromique, monogénique et polygénique, indiquent une interaction entre la génétique et l’environnement dans le développement de l’obésité. Les études polygéniques sont cependant limitées par la faible durée de suivi et le caractère déclaratif des données d’IMC. Une des questions qui se posent est de savoir comment, en fonction d’un environnement devenant de plus en plus obésogène, la prédisposition génétique à l’obésité influence l’IMC. Aussi, afin d’étudier les trajectoires de l’IMC en Norvège sur 50 ans et d’évaluer les influences différentielles de l’environnement obésogénique sur l’IMC en fonction...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…