La supplémentation en vitamine D a peu d’impact sur la prévalence des infections respiratoires des sujets âgés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La supplémentation en vitamine D a peu d’impact sur la prévalence des infections respiratoires des sujets âgés

Les études observationnelles ont établi un lien entre le déficit en vitamine D et les infections des voies respiratoires mais les résultats des études contrôlées randomisées sont plus hétérogènes. Une équipe australienne a analysé les données de la D-Health Trial afin de déterminer si la supplémentation des sujets âgés australiens par de la vitamine D, dans la population générale, avec une dose mensuelle de vitamine D, réduisait le risque, la durée ou la sévérité des infections des voies respiratoires. Il s’agissait d’une étude randomisée, en double insu, versus placebo ;...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…