Traitement hormonal de la ménopause et cancer du sein, un risque sans doute sur-estimé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Traitement hormonal de la ménopause et cancer du sein, un risque sans doute sur-estimé

L’utilisation à long terme d’un traitement de la ménopause par voie orale est associée à une augmentation du risque de cancer du sein qui semble plutôt liée aux progestatifs, qu’il s’agisse de la médroxyprogestérone, de la noréthistérone ou du lévonorgestrel. Après arrêt de ces traitements, les risques diminuent mais restent néanmoins élevés pendant plusieurs années. Une nouvelle étude, cette fois basée sur des données cas-témoins dans les cabinets de médecine générale au Royaume-Uni (UK General Practices) est rapportées dans le BMJ. 98 611 femmes âgées de 50 à 79 ans...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

PUB

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…