Pré-diabète : peut-on conjurer le sort ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pré-diabète : peut-on conjurer le sort ?

La prévention du diabète passe sans doute par la détection précoce de troubles de la glycorégulation minimes (pré-diabète) puis l’application de règles hygiéno-diététiques voire l’application de certains traitements. Il est difficile de savoir si l’état de pré-diabète en lui même expose à des complications, même si l’on a l’impression que sur le plan macrovasculaire ce pré-diabète pourrait être délétère. Surtout, on connaît mal l’histoire naturelle du pré-diabète. L’étude Diabetes Prevention Program Outcomes Study (DPPOS) est une étude d’extension, après 3 ans, de l’étude Diabetes Prevention Program (DPP). Rappelons que dans...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…