La sévérité de la rétinopathie diabétique au moment du premier diagnostic est un facteur de risque de développer une cécité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La sévérité de la rétinopathie diabétique au moment du premier diagnostic est un facteur de risque de développer une cécité

La rétinopathie diabétique, dans les pays développés, est la première cause de cécité. Afin d’évaluer l’association entre la sévérité d’une rétinopathie diabétique au moment du diagnostic et le risque de cécité ultérieure chez les patients dont la rétinopathie a été récemment découverte, une étude de cohorte rétrospective a été mise en place aux Etats-Unis. L’étude a porté sur les patients adultes sans troubles visuels et dont la rétinopathie diabétique avait été récemment diagnostiquée (entre janvier 2013 et le 31 décembre 2017) et dont les données étaient entrées dans le registre...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…