De nouvelles causes génétiques d’hypertension : les mutations de kelch-like 3 et de cullin 3 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

De nouvelles causes génétiques d’hypertension : les mutations de kelch-like 3 et de cullin 3

Quelques formes d’hypertension d’allure génétique, à transmission mendélienne, ont vu leurs causes génétiques identifiées, soulignant en particulier le rôle d’une augmentation de la réabsorption de sel pour expliquer leur physiopathologie. Le pseudo-hypoaldostéronisme de type 2 est un syndrome génétique mendélien rare, associant une hypertension, une hyperkaliémie et une acidose métabolique. Son étude a permis de mieux comprendre les mécanismes physiologiques qui orchestrent les activités des différents transports d’électrolytes permettant une réabsorption de sel maximale en réponse à l’aldostérone lorsque l’angiotensine II est élevée, comme par exemple dans le contexte d’une...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…