L’adjonction de dapagliflozine à l’insuline chez les diabétiques de type 1 mal contrôlés semble améliorer les paramètres rénaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’adjonction de dapagliflozine à l’insuline chez les diabétiques de type 1 mal contrôlés semble améliorer les paramètres rénaux

Les études DEPICT-1 et DEPICT-2 ont montré que la dapagliflozine pouvait être associée à l’insuline chez les diabétiques de type 1 mal contrôlés et pouvait améliorer le contrôle glycémique et le poids corporel sans augmentation du risque d’hypoglycémie. Rappelons que dans les études DEPICT, la dapagliflozine à la dose de 5 ou 10 mg versus placebo, en complément de l’insuline, étaient administrés pendant 24 semaines avec une extension de 28 semaines, portant au total sur une année. L’effet de la dapagliflozine sur des paramètres rénaux comme le rapport albumine/créatinine et...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…