La valeur de TSH est prédictive de la survenue d’une hypo ou d’une hyperthyroïdie ultérieure | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La valeur de TSH est prédictive de la survenue d’une hypo ou d’une hyperthyroïdie ultérieure

La thyroïdite auto-immune est la plus fréquente des causes d’hypothyroïdie dans les populations ayant un apport suffisant en iode. Dans la mesure où ce phénomène auto-immun survient très progressivement au niveau du tissu thyroïdien, on peut imaginer qu’au début de cette maladie, alors que la destruction de la thyroïde n’est que partielle, la TSH reste dans des valeurs normales mais ait tendance à augmenter, montant vers les valeurs normales hautes . Dans ce contexte, un certain nombre d’études ont suggéré que des TSH normales hautes pouvaient prédire un risque d’hypothyroïdie...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…