L’importance de registres de surveillance du traitement par hormone de croissance | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’importance de registres de surveillance du traitement par hormone de croissance

En décembre 2010, l’AFSSAPS a communiqué sur les résultats préliminaires de l’étude SAGhE, une étude de suivi des enfants entrés dans le registre France-Hypophyse pour le traitement par hormone de croissance entre les années 80 et l’année 1997. Dans cette étude de cohorte dont le suivi moyen était de presque 17 ans, les auteurs avaient rapporté 93 décès alors que 70 étaient attendus dans la population générale. La majorité de ces décès survenaient dans la catégorie des enfants dont le déficit en hormone de croissance était idiopathique avec 3 cas...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…