Les effets bénéfiques de l’exercice passent par une autophagie musculaire induite par BCL2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les effets bénéfiques de l’exercice passent par une autophagie musculaire induite par BCL2

L’exercice a des effets bénéfiques sur la santé et en particulier protège des troubles métaboliques comme le diabète. Les mécanismes cellulaires à la base de ces effets sont mal compris. La voie de la dégradation lysosomale, appelée aussi autophagie, est un mécanisme de recyclage intracellulaire qui fonctionne en condition basale en contrôlant la qualité des organelles et des protéines. Au cours du stress, une augmentation des niveaux d’autophagie permet à la cellule de s’adapter à l’augmentation des besoins nutritionnels et énergétiques via le catabolisme des protéines. De plus, dans les...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…