L’hypothèse virale du diabète de type 1 se trouve renforcée chez des patients génétiquement déterminés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’hypothèse virale du diabète de type 1 se trouve renforcée chez des patients génétiquement déterminés

Les virus sont impliqués dans la destruction auto-immune des îlots β du pancréas conduisant à un déficit en insuline et à un diabète de type 1. Certains entérovirus pouvant infecter les cellules β in vitro ont été détectés dans les îlots pancréatiques de patients diabétiques de type 1. Toutefois, les résultats manquent de cohérence d’une étude à l’autre. Les taux de mutation rapide des virus, la périodicité cyclique des virus et la sélection de variants ayant une pathogénicité modifiée et capables de se disséminer dans les populations pourraient constituer autant...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…